Soirée du Jeudi 19 septembre 2019

Dr Straub Béatrice


Le dépistage du risque parodontal et sa prise en charge, par des techniques peu invasives et reproductibles en cabinet, afin d’optimiser les traitements orthodontiques et/ou orthodontico-chirurgicaux.

Avant de débuter un traitement d’orthodontie associé (ou non) à une chirurgie orthognathique il est primordial que le patient rencontre tous les intervenants afin de planifier et d’apprécier l’ampleur des contraintes nécessaires pour optimiser les résultats. Toute complication parodontale, en cour ou en fin de traitement, sera vécue comme un échec malgré une occlusion fonctionnelle et une harmonie faciale optimum.

Le dépistage précoce permettra de cibler les parodontes à risque. Bien que les traitements parodontaux suivent la mouvance actuelle « non invasive », certains gestes restent indispensables pour prévenir et / ou remédier aux pathologies.

Parmi les solutions parodontales actuelles, le renfort parodontal minéralisé (RPM) se réalise au début du traitement orthodontique, se révèle reproductible, peu invasif (pas de prélèvement palatin), tout en facilitant les mouvements orthodontiques.