Journée du Jeudi 13 juin 2019

Dr Tirlet Gil


Une approche contemporaine conservatrice et adhésive:

  • Le traitement de l’édentement unitaire antérieur
    L’édentement unitaire antérieur pose fréquemment le difficile challenge de l’intégration biologique et esthétique au niveau prothétique. Le recours aux bridges collés n’est pas nouveau et de très nombreux auteurs ont publié depuis.
    Dans les descriptions classiques, le bridge collé est composé d’un intermédiaire et de 2 ailettes métalliques qui sont collées sur les faces linguales des 2 dents bordant l’édentement. Cependant, la conception des bridges collés évolue .
    Dans le secteur antérieur, il est possible de réaliser des bridges collés cantilever caractérisés par une seule ailette collée sur la face linguale d’une dent bordant l’édentement avec un intermédiaire en extension qui constitue une alternative biologique et biomécanique particulièrement séduisante.
  • Les usures et les érosions
    Les situations d’érosion et usure touchent l’intégralité des classes d’âges.
    Ces situations posent en réalité le problème de la destruction souvent généralisée des dents laissant les praticiens sans solution ou alors celle de l’éternel recours aux couronnes multiples associées à des dépulpations massives compte tenu de l’état des tissus résiduels. Ainsi, le recours aux techniques adhésives les plus récentes apporte une réponse forte innovante et réversible sans condamner d’avantage les dents supports.

Attention la journée se déroulera au CUM, 65 Promenade des Anglais, 06000 Nice